Dans la bourse, la gestion de portefeuille ou d’actifs financiers est le pilotage de différents titres afin d’en tirer le maximum de bénéfice ou de profit. La gestion peut se faire à court, à moyen ou à long terme. Concernant les titres, il s’agit le plus souvent d’actions, d’obligations ou de produits dérivés. Il faut savoir que la gestion peut être assurée par un particulier ou un professionnel. Dans ce cas, le particulier peut se faire conseiller par ce dernier ou bien lui déléguer en intégralité la gestion du portefeuille. Il existe plusieurs techniques de gestion de portefeuille avec des résultats plus ou moins efficaces. Ici, on va particulièrement traiter de la gestion passive et de la gestion active.

En quoi consiste la gestion active ?

La gestion active consiste à faire mieux que le marché de référence de l’ensemble des titres gérés. Ici, l’investisseur réalise des études et des analyses en vue de choisir les titres sous-évalués, mais à fort potentiel. Une comparaison par rapport au marché est ainsi systématiquement réalisée.

 

Dans ce mode de gestion, il y a de nombreuses stratégies possibles qui sont applicables sur tous les types de titres. Le choix entre l’une ou l’autre de celles-ci dépend du degré de risque, du type de titres ou encore de l’horizon choisi. On distingue principalement la gestion traditionnelle et la gestion alternative. Si la première est liée au comportement du marché, la seconde ne se compare à aucun marché de référence.   

En quoi consiste la gestion passive ?

Au contraire de la gestion active, la gestion passive cherche à copier l’évolution d’un marché de référence. Ce mode de gestion connait depuis quelques années une certaine popularité parmi les professionnels de la bourse. Ici, une des techniques les plus utilisées est la diversification des titres dans le but notamment de limiter les risques. L’autre technique consiste à maximiser la durée de l’investissement.

Pour en savoir plus sur la gestion passive, on peut consulter ce site sur l’investissement et la bourse. Celui-ci traite notamment du marché des ETF pour les particuliers, qui est un aspect important de la gestion active. En outre, on peut y trouver des guides ainsi que différentes propositions de formation.

Comment choisir entre les deux options ?

Le mode de gestion active est utilisé par la plupart des fonds. Il est à noter qu’ici, il existe un nombre conséquent de transactions. Cela implique alors des frais assez élevés et pouvant constituer un frein pour certains investisseurs. Si on ne veut pas dépenser beaucoup d’argent, la gestion active n’est pas la solution idéale d’où l’intérêt de la gestion passive. En outre, il est nécessaire de réaliser différentes études boursières et financières pour obtenir des résultats dans la gestion active.

Le mode de gestion passive dispose en plus de quelques autres avantages. On peut parler notamment des frais réduits, des grandes possibilités de diversification et d’une performance semblable à celle du marché. Néanmoins, il faut noter que même dans la gestion passive, il est nécessaire de gérer les risques.

Articles récents

Thématiques