Actualités

Les pièges à éviter avec un rachat de crédit

Depuis 2016, nous assistons à une baisse progressive des taux d’intérêt immobiliers, incitant ainsi les emprunteurs à solliciter un rachat de crédit. Il est vrai que l’opération peut s’avérer payant pour éviter le surendettement. Toutefois, le rachat de crédit reste une opération à risque qu’il convient de bien étudier avant de vous lancer.

Le rachat de crédit, de quoi s’agit-il d’abord ?

Il convient tout d’abord de définir ce qu’est réellement un rachat de crédit. Il s’agit d’une opération consistant à demander à un autre établissement de crédit de reprendre votre prêt actuel pour bénéficier de nouvelles conditions. Il s’agit principalement d’un taux d’intérêt plus faible mais vous pouvez également moduler le remboursement de votre prêt en allongeant ou en raccourcissant la durée du prêt. De façon générale, il s’agit pour vous de réadapter le prêt à votre situation financière. Le rachat peut concerner un seul contrat de prêt, mais il peut aussi reprendre plusieurs prêts. Dans ce cas, le terme regroupement de crédit est mieux approprié.

Vérifiez le sérieux de la proposition

Le premier point qui doit attirer votre attention est le sérieux de l’offre. Les arnaques se multiplient sur internet. Celles-ci ont un seul objectif, vous soustraire des informations permettant d’accéder à vos comptes afin de vous spolier. Soyez particulièrement vigilant et orientez-vous uniquement vers des établissements sûrs. Vérifiez notamment l’agrément de l’établissement.

Soyez attentif sur le coût du rachat de crédit

La plupart d’entre nous se focalisent sur le taux d’intérêt pour embarquer dans un rachat de crédit. En réalité, il convient de doubler votre vigilance sur les frais accessoires. Il s’agit notamment des pénalités de remboursement anticipé qui constituent 3% du capital restant dû. Il en est de même pour les frais de radiation et de nouvelle inscription d’hypothèque. Le nouvel établissement de crédit prévoit également des frais de dossier et la souscription d’une assurance emprunteur. L’ensemble de ces frais restent à votre charge. Pour qu’une opération de rachat reste bénéfique pour vous, il faut que le différentiel de taux soit supérieur à 1% afin de couvrir tous ces frais cités. Autrement, votre nouveau contrat reviendra au même, voire plus cher.

Attention au volant de trésorerie supplémentaire

Il est vrai que grâce à un rachat de crédit, votre taux d’endettement va sensiblement diminuer. L’offre de rachat s’accompagne souvent d’une proposition de trésorerie complémentaire. Il convient de rester lucide pour ne pas laisser la tentation vous envahir. Gardez en tête que votre principal objectif reste l’assainissement de votre situation financière.

Comparez avant de signer

Ne vous précipitez jamais sur la première offre venue et prenez le temps de comparer plusieurs offres. Réalisez préalablement une simulation de rachat de crédit sur https://www.rachat-de-credit-rapide.info/ pour connaitre le coût de l’opération et déterminer les bénéfices de l’opération. Ces simples gestes vous aident à prendre la mesure de l’opération et à prendre la bonne décision. Outre le rachat de crédit lui-même, pensez également à comparer les offres d’assurance-crédit, reflexe qui peut vous faire économiser des centaines d’€.


1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles Cet organisme de rachat de credit n'a pas encore été noté. N'hésitez pas à le noter et à donner votre avis.
Loading...

Avis et Témoignages

No comments yet.

Post a Comment